La Self-défense

                                                 

 

                                                 




    
 La self-défense citoyenne doit être considéré comme une méthode d’application guidée par des principes qui ont déjà fait leurs preuves par le passé.

Cette méthode de défense doit pouvoir répondre à la réalité des situations d’agression de notre société urbaine actuelle.

Pour ce faire le pratiquant de self-défense doit être en mesure de mettre en pratique une boite à outil simple, efficace , facilement reproductible et facilement adaptable à la plupart des attaques urbaines.
En outre la mise en œuvre de sa boite à outil doit pouvoir être applicable malgré les effets du stress d’une situation d’agression.

La boite à outils doit être complétée par des éléments de pré-agression et post-agression afin de s'inscrire dans une démarche plus globale de Protection Personnelle.

Enfin, la self-défense doit être citoyenne, c’est à dire que nous prenons conscience et sommes responsable de notre propre sécurité individuelle et celle de nos proches.

 

 

Notre méthode de défense est destinée à vous défendre contre des agressions typiques de la vie courante, ceci contre un agresseur armé ou non (armes blanches, matraques...).

 

                                  
 


               le programme (la boite à outils)

 



          -Fondamentaux (gardes, distances, attitudes,chutes,armes natuelles)   

                                                             
          - Dégagements sur saisies
          - Défenses sur attaques pieds-poings
          - Défenses à partir de la position au  sol
          - Défenses sur attaques batons
          - Défenses sur menaces et attaques couteaux

 

           - Gestion de plusieurs d' attaquants.

           - Défenses sur attaques urbaines (vol à l'arraché, car jacking,

vol avec effraction, viol ou agression sexuelle..)

 


        

 

  


Des mise en situations réalistes : pratiquer des mises en situation en tenue de ville, dans différents lieux, sans prévenir l'élève qui servira de victime afin de le placer dans des circonstances matérielles, techniques et psychologiques aussi proches que possible de la réalité.


      En plus de l'apport de techniques (le pendant conflit ) nous nous efforçons de travailler également d'autres éléments tels que l' avant et l'aprés conflit :

 

 

 

L’avant conflit (pré-conflit) :

Afficher l'image d'origine

 

Utilisation du langage  verbal et corporel, bon positionnement, utilisation de la vision périphérique afin de lutter contre " l'effet tunnel", ect...               

 

En effet, dans 90% des cas de violences, les études ont démontré que les victimes auraient pu influer sur leur sort, en amont par la prise de mesures préventives : 

 

  • Evitement de certains lieux
  • Attitude plus vigilante
  • notions de protection personnelle ( défense du domicile, de ses données personnelles ect...)
  • Tenue plus adaptée (attitude dite de "Löw profile»)
  • Changement d'itinéraire
  • Repérer ce qui pourrait vous servir d'armes improvisées ( stylo, clés, journal, cane, ect...)

 

L' aprés conflit (le post-conflit)

Nous insistons également sur :

  • le rappel du cadre légal français (à travers les articles du code pénal et du code de procédure pénal et leur illustration)
  • l’autodéfense juridique (savoir quand et comment déposer plainte, la procédure judiciaire ect...)
  • la notion de secourisme (savoir secourir et se secourir)

 

Résultat de recherche d'images pour   Afficher l'image d'origine